Logo UNICEF Innocenti
Office of Research-Innocenti
menu icon

Profiles

email

Related Innocenti Project(s):

Michèle Boujikian

Education Researcher (Foundational Learning)

Michèle has extensive experience in the design and implementation of research studies, including the use of quantitative and qualitative methods. Prior to joining UNICEF, she worked as an Education research consultant where she led projects aiming at informing, evaluating and developing the Education Programs of various local and international organizations. Her work mainly focused on the topics of education in emergency, refugee education, social-emotional learning and distance learning. Before that, she worked with the International Rescue Committee in Lebanon, on projects related to the evaluation and improvement of education support to refugees . Michèle is an Economics graduate. She obtained her M.A. from the American University of Beirut and her B.A. from the Université Saint-Joseph de Beyrouth.

Publications

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali
Publication

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles modèles positives au Mali ? Ce rapport présente des résultats importants issus de données qualitatives sur les comportements et les pratiques des acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Mali visant à améliorer les apprentissages des élèves. Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo
Publication

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles déviantes positives au Togo ? Ce rapport présente des informations importantes issues de données quantitatives et qualitatives sur les comportements et les pratiques d'une variété d'acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Togo. Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positives, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et les parties prenantes de l'éducation.   La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo
Publication

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles déviantes positives au Togo ? Ce rapport présente des informations importantes issues de données quantitatives et qualitatives sur les comportements et les pratiques d'une variété d'acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Togo. Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positives, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et les parties prenantes de l'éducation.   La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali
Publication

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles modèles positives au Mali ? Ce rapport présente des résultats importants issus de données qualitatives sur les comportements et les pratiques des acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Mali visant à améliorer les apprentissages des élèves. Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.