CONNECT
search advanced search
UNICEF Innocenti
Office of Research-Innocenti
search menu

Mainstreaming gender into social protection strategies and programmes

Evidence from 74 low- and middle-income countries
Mainstreaming gender into social protection strategies and programmes: Evidence from 74 low- and middle-income countries

Author(s)

Elena Camilletti; Tara Patricia Cookson; Zahrah Nesbitt-Ahmed; Rita Sandoval; Silke Staab; Constanza Tabbush

 

Publication series:
Innocenti Research Report

No. of pages: 48

Download the report

(PDF, 1.33 MB)

Abstract

The importance of mainstreaming gender into social protection policies and programmes is increasingly recognized. However, evidence on the extent to which this is actually happening remains limited. This report contributes to filling this evidence gap by drawing on the findings of two complementary research projects undertaken by UNICEF Office of Research – Innocenti and UN Women in 2019.

Using a specifically developed analytical framework, these two projects reviewed 50 national social protection strategies and 40 social protection programmes across a total of 74 low- and middle-income countries (LMICs) to assess the extent to which they incorporate gender equality concerns.

Available in:
English

More in this series: Innocenti Research Report

Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires au Togo
Publication Publication

Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires au Togo

L'absentéisme des enseignants est un défi particulier affectant la qualité de l'éducation au Togo. Des études précédentes suggèrent qu'une fois dans la salle de classe, les enseignants n'enseignaient que 79 pour cent du temps, ce qui signifie que près d'un cinquième du temps était consacré à d'autres activités. Cette réduction du temps d'enseignement était exacerbée par l'absentéisme des enseignants. Bien que le défi de l’absentéisme soit reconnu par les acteurs politiques nationaux, les études sur les facteurs, les politiques et les pratiques qui influencent l’assiduité des enseignants et enseignantes au Togo restent rares. La pandémie de COVID-19 ne fera qu’aggraver les défis existants au sein du système éducatif togolais. L’étude Time to Teach (TTT) vise à combler ce manque de connaissances et à renforcer la base de données factuelles sur les différents types d’assiduité des enseignants du primaire, et les facteurs qui y contribuent.
Time to Teach: Teacher attendance and time on task in primary schools in Côte d’Ivoire
Publication Publication

Time to Teach: Teacher attendance and time on task in primary schools in Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire has made great strides in improving access and quality in its education system, but significant gaps in student learning and achievement remain. It is estimated that 8 out of 10 Ivorian children are not proficient in reading by the age of 10, and do not have enough math skills at the end of primary school. In Côte d’Ivoire, teacher absenteeism is estimated to responsible for the loss of approximately 25 per cent of teaching time. In the specific case of primary education, it is estimated that teacher absenteeism and other calendar delays are responsible for the loss of two months of courses per year on average. This Time to Teach study seeks to contribute to a better understanding of teacher attendance in Côte d’Ivoire’s primary schools. The study adapts a broad concept of teacher absenteeism which includes: absence from school, lack of teacher punctuality, absence from the classroom and reduction in the time dedicated to teaching.
Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires en Mauritanie
Publication Publication

Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires en Mauritanie

L'absentéisme des enseignants et le non-respect du temps scolaire constituent un obstacle persistant à l'apprentissage universel de qualité en République Islamique de Mauritanie. Cependant, les données vérifiées sur les facteurs, les politiques et les pratiques relatives à l'assiduité des enseignants en Mauritanie restent rares. Dans l'environnement post-COVID-19, il y a raison de s'inquiéter du fait que l'ampleur des répercussions sociales et économiques de la pandémie aggrave davantage les défis existants au sein du système éducatif mauritanien. L'étude Time to Teach cherche à combler ce manque de connaissances.
Time to Teach: L’assiduité des enseignants et le temps consacré à l’enseignement en Afrique de l’Ouest et du Centre
Publication Publication

Time to Teach: L’assiduité des enseignants et le temps consacré à l’enseignement en Afrique de l’Ouest et du Centre

En Afrique subsaharienne, la perte d'heures d'enseignement due à l'absentéisme des enseignants correspond à un gaspillage d'environ 46 centimes pour chaque euro investi dans l'éducation, soit un gaspillage annuel de 1 à 3 % du PIB. Cette note résume les résultats de recherches menées dans 11 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre dans le cadre de l'étude Time to Teach, un projet de l'UNICEF qui étudie les raisons des différentes formes d'absentéisme des enseignants du primaire. Il analyse la fréquence de l'absentéisme des enseignants sous quatre formes – absence de l'école, retard ou départ prématuré, absence de la classe et temps d´enseignement en classe réduit – et les raisons invoquées par les enseignants pour leur absence. Mais les enseignants sont également motivés par des facteurs tels que la formation, la disponibilité des ressources d'apprentissage et d'autres facteurs positifs. Plus de détails sont disponibles dans les rapports pays.