CONNECT
search advanced search
UNICEF Innocenti
Office of Research-Innocenti
search menu

Time to Teach

L’assiduité des enseignants et le temps consacré à l’enseignement en Afrique de l’Ouest et du Centre
Time to Teach: L’assiduité des enseignants et le temps consacré à l’enseignement en Afrique de l’Ouest et du Centre

 

Publication series:
Innocenti Research Report

No. of pages: 8

Download the report

(PDF, 1.26 MB)

Abstract

En Afrique subsaharienne, la perte d'heures d'enseignement due à l'absentéisme des enseignants correspond à un gaspillage d'environ 46 centimes pour chaque euro investi dans l'éducation, soit un gaspillage annuel de 1 à 3 % du PIB. Cette note résume les résultats de recherches menées dans 11 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre dans le cadre de l'étude Time to Teach, un projet de l'UNICEF qui étudie les raisons des différentes formes d'absentéisme des enseignants du primaire. Il analyse la fréquence de l'absentéisme des enseignants sous quatre formes – absence de l'école, retard ou départ prématuré, absence de la classe et temps d´enseignement en classe réduit – et les raisons invoquées par les enseignants pour leur absence. Mais les enseignants sont également motivés par des facteurs tels que la formation, la disponibilité des ressources d'apprentissage et d'autres facteurs positifs. Plus de détails sont disponibles dans les rapports pays.

Available in:
French

Related Innocenti Project(s):

More in thematic series: Time to Teach

Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires au Gabon
Publication Publication

Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires au Gabon

L'absentéisme des enseignants est un défi particulier affectant la qualité de l'éducation au Gabon. Des études antérieures suggèrent que les enseignants du primaire sont absents en moyenne 2 jours par mois, ce qui affecte directement les progrès éducatifs et l'apprentissage des enfants. Bien que le défi de l'absentéisme soit reconnu par les acteurs politiques nationaux comme l’un des problèmes les plus répandus dans le système éducatif du pays, les études sur les facteurs, les politiques et les pratiques qui influencent l’assiduité des enseignants au Gabon restent rares. La pandémie de COVID-19 ne fera qu'exacerber les défis existants. L'étude Time to Teach (TTT) vise à combler ce manque de connaissances et à renforcer la base de preuves sur les différents types d'assiduité des enseignants du primaire et les facteurs qui y contribuent.
Time to Teach: Teacher attendance and time on task in secondary schools in Rwanda
Publication Publication

Time to Teach: Teacher attendance and time on task in secondary schools in Rwanda

In Rwanda, over 3.5 million children were estimated to be out of school in 2020 when the country closed all schools as a safety measure against the spread of COVID-19. The government quickly developed a national response plan and started the process of hiring teachers, constructing classrooms and training in-service teachers in remote-learning pedagogies. Prior to the lockdown, schools were already experiencing challenges, including low attendance rates. In the post-COVID-19 environment, learning losses are expected to be significant, especially on the acquisition of foundational skills, and will hinder the ministry's efforts to achieve the learning outcomes of its new competence-based curriculum. A Time to Teach study in 2020 in Rwanda found that low teacher attendance was a common problem in primary schools. This study seeks to support the Ministry of Education by providing a comprehensive understanding of secondary school teacher attendance in the country. It builds on findings from the primary schools' study, to understand how attendance challenges may be similar or different across education levels, and more importantly, how these can help inform teacher policy design and implementation.
Time to Teach: Assiduité des enseignants et temps d’enseignement dans les écoles primaires et secondaires collégiales au Maroc
Publication Publication

Time to Teach: Assiduité des enseignants et temps d’enseignement dans les écoles primaires et secondaires collégiales au Maroc

L'absentéisme des enseignants a été identifié comme l’un des principaux obstacles au progrès éducatif et à l’apprentissage des enfants au Maroc. Des études antérieures suggèrent que le taux d’absentéisme scolaire est de 4,4 pour cent et que le taux d’absentéisme en classe est de 5,5 pour cent, avec des chiffres plus élevés dans les écoles publiques et rurales. Bien qu’il existe peu d’analyses empiriques sur l’incidence de l’absentéisme des enseignants dans les écoles primaires et secondaires du pays, certaines études récentes montrent qu’il contribue à l’inefficacité des dépenses d’éducation. La pandémie de COVID-19 ne fera qu'exacerber les défis existants. L’étude Time to Teach (TTT) vise à combler le manque de connaissances relatives aux motivations et aux facteurs associés à l’absentéisme des enseignants du primaire et du secondaire collégial au Maroc.
Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires en Guinée
Publication Publication

Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires en Guinée

L'absentéisme des enseignants est un défi particulier qui affecte les progrès éducatifs et l'apprentissage des enfants en Guinée. Des études antérieures suggèrent que 15 pour cent des élèves considèrent l'absentéisme des enseignants comme l'une des principales raisons de leur insatisfaction à l'égard de l'école. Bien que le défi de l'absentéisme soit reconnu par les acteurs politiques nationaux, les études sur les facteurs, les politiques et les pratiques qui influencent l’assiduité des enseignants en Guinée restent rares. La pandémie de COVID-19 ne fera qu'exacerber les défis existants. L'étude Time to Teach (TTT) vise à combler ce manque de connaissances et à renforcer la base de preuves sur les différents types d'assiduité des enseignants du primaire et les facteurs qui y contribuent.