Logo UNICEF Innocenti
Office of Research-Innocenti
menu icon

Data Must Speak

Comprendre les facteurs de performance des écoles togolaises
Data Must Speak: Comprendre les facteurs de  performance des écoles togolaises

Author(s)

Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

 

Publication date: 2023-01

Publication series:
Innocenti Research Report

No. of pages: 62

Download the report

(PDF, 14.51 MB)(PDF, 18.02 MB)

Abstract

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Togo ? En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes au Togo, ce rapport aide à identifier les écoles modèles positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles, bien qu'elles opèrent dans des contextes et avec des ressources similaires.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Available in:
French

More in this series: Data Must Speak

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali
Publication

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles modèles positives au Mali ? Ce rapport présente des résultats importants issus de données qualitatives sur les comportements et les pratiques des acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Mali visant à améliorer les apprentissages des élèves. Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo
Publication

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles déviantes positives au Togo ? Ce rapport présente des informations importantes issues de données quantitatives et qualitatives sur les comportements et les pratiques d'une variété d'acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Togo. Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positives, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et les parties prenantes de l'éducation.   La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Entendendo os fatores de desempenho  das escolas maranhenses
Publication

Data Must Speak: Entendendo os fatores de desempenho das escolas maranhenses

Apesar dos vários esforços para fortalecer seu sistema de educação, o Estado do Maranhão, no Brasil, continua a enfrentar desafios para melhorar de forma equitativa os resultados de aprendizagem dos alunos. Ao juntar e analisar os conjuntos de dados administrativos existentes no Maranhão, Brasil, este relatório ajuda a identificar associações importantes entre fatores escolares e o desempenho educacional no Maranhão, Brasil. Esses resultados servirão de base para identificar algumas áreas que merecem ser exploradas setor educacional. O Data Must Speak - uma iniciativa global implementada desde 2014 - tem como objetivo abordar as lacunas de evidências para mitigar a crise de aprendizagem usando dados existentes. A pesquisa DMS Positive Deviance é co-criada e co-implementada com os Ministérios da Educação e parceiros. A investigação do DMS baseia-se em métodos mistos e abordagens inovadoras (ou seja, abordagem do desvio positivo, ciências comportamentais, pesquisa da implementação e ciência de escalonamento) para gerar conhecimentos e lições práticas sobre "o que funciona", "porquê" e "como" escalar soluções de base para os tomadores de decisões e a comunidade internacional interessada na área da educação. A pesquisa DMS atualmente é implementada em 14 países: Brasil, Burkina Faso, Chade, Costa do Marfim, Etiópia, Gana, República Democrática Popular do Laos, Madagáscar, Mali, Nepal, Níger, República Unida da Tanzânia, Togo e Zâmbia.
Data Must Speak: Unpacking factors influencing school performance in Mainland Tanzania
Publication

Data Must Speak: Unpacking factors influencing school performance in Mainland Tanzania

To improve the quality and relevance of basic education in Mainland Tanzania, the Ministry of Education, Science and Technology (MoEST) is interested in enhancing data usage and access in the country in order to develop, implement, and monitor evidence-based policies, plans and strategies for primary education. By merging and analyzing existing administrative datasets in Mainland Tanzania, this report helps to identify important associations between school inputs and school performances in Mainland Tanzania. Those results will be informing public policies and investments in the education sector. Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia.