Logo UNICEF Innocenti
Office of Research-Innocenti
menu icon

Data Must Speak

Les performances scolaires des filles à l’école primaire
Data Must Speak: Les performances scolaires des filles à l’école primaire

Publication series:
Innocenti Research Briefs

No. of pages: 4

Download the report

(PDF, 2.01 MB)

Related Project(s):

Abstract

L’amélioration de l’accès de tous les enfants en âge d’être scolarisés à une éducation de qualité est l’une des priorités du Gouvernement de Madagascar. Le Plan sectoriel de l’éducation 2018-2022 définit des objectifs ambitieux dans ce sens, mais d’importants défis restent à relever pour améliorer l’apprentissage et la rétention scolaires. 

Cette note de politique générale - sur les performances scolaires des filles à l'école primaire - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche sur la déviance positive menée par Data Must Speak (DMS) au Madagascar. En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Madagascar, cette série met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires au Madagascar. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Madagascar et dans d'autres pays intéressés.  

DMS - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'éducation et les principaux partenaires. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de la déviance positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions de base pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale plus large des parties prenantes de l'éducation.  

Available in:
French

Related Topics

Tags

More in this series: Data Must Speak

Data Must Speak: Girls' academic performance in basic education in Mali
Publication

Data Must Speak: Girls' academic performance in basic education in Mali

Mali's education system aims to guarantee universal and equitable access to quality education for all Malian children of school age. Despite the progress made in implementing quality education in Mali, a number of challenges remain. This policy brief – about girls' school performance – is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Mali. By merging and analyzing existing administrative datasets in Mali, this report helps to identify important associations between school inputs and school performance in Mali. Those results will be informing public policies and investments in the education sector. Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia.
Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Mali
Publication

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Mali

Mali's education system aims to guarantee universal and equitable access to quality education for all Malian children of school age. Despite the progress made in implementing quality education in Mali, a number of challenges remain. By merging and analyzing existing administrative datasets in Mali, this report helps to identify important associations between school inputs and school performance in Mali. Those results will be informing public policies and investments in the education sector. Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia.
Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles au Tchad
Publication

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles au Tchad

Le système éducatif tchadien fait face à de nombreux défis. Il est donc important de comprendre quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Tchad. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives existantes au Tchad, ce rapport permet d'identifier des associations importantes entre intrants scolaires et performance des écoles primaires au Tchad. Ces résultats pourront informer les politiques publiques existantes ainsi que les investissements dans le secteur de l’éducation. Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali
Publication

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles modèles positives au Mali ? Ce rapport présente des résultats importants issus de données qualitatives sur les comportements et les pratiques des acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Mali visant à améliorer les apprentissages des élèves. Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.