Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

AUTHOR(S)
Michèle Boujikian; Ieva Raudonytė; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati; Sara Ameziane Hassani; Renaud Comba

Published: 2023 Innocenti Research Report

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles déviantes positives au Togo ? Ce rapport présente des informations importantes issues de données quantitatives et qualitatives sur les comportements et les pratiques d'une variété d'acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Togo. 

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positives, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et les parties prenantes de l'éducation.    

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie. 

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

AUTHOR(S)
Michèle Boujikian; Ieva Raudonytė; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati; Sara Ameziane Hassani; Renaud Comba

Published: 2024 Innocenti Research Report

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles déviantes positives au Togo ? Ce rapport présente des informations importantes issues de données quantitatives et qualitatives sur les comportements et les pratiques d'une variété d'acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Togo. 

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positives, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et les parties prenantes de l'éducation.    

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie. 

Cite this publication | Thematic area: Education | Tags: schools
Data Must Speak: Determining the Best Resources for the Togolese Education System

Data Must Speak: Determining the Best Resources for the Togolese Education System

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Policy Brief

The Togolese government, through the education sector plan (ESP) 2014-2025, aims to achieve universal quality primary education. With this goal, they recognize the challenges in education access, participation and retention. School performances is among the areas by which they are understanding and addressing these challenges. 

This policy brief – focused on the resources that could help in improving the Togolese education system – is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Togo. By merging and analyzing existing administrative datasets in Togo, this series highlights specific resources and contextual factors associated with good school performances in Togo. More importantly, it aims to inform policy dialogue and decision-making in Togo and other interested countries. 

DMS – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Giving All Girls a Chance for Promotion and Success

Data Must Speak: Giving All Girls a Chance for Promotion and Success

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: Policy Brief

The Togolese government, through the education sector plan (ESP) 2014-2025, aims to achieve universal quality primary education. With this goal, they recognize the challenges in education access, participation and retention. School performances is among the areas by which they are understanding and addressing these challenges. 

This policy brief – about ensuring that girls have the opportunity for learning and promotion – is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Togo. By merging and analyzing existing administrative datasets in Togo, this series highlights specific resources and contextual factors associated with good school performances in Togo. More importantly, it aims to inform policy dialogue and decision-making in Togo and other interested countries. 

DMS – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Investing in the Teaching Profession

Data Must Speak: Investing in the Teaching Profession

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: Policy Brief

The Togolese government, through the education sector plan (ESP) 2014-2025, aims to achieve universal quality primary education. With this goal, they recognize the challenges in education access, participation and retention. School performances is among the areas by which they are understanding and addressing these challenges. 

This policy brief – explaining the reasons why investing in the teaching profession is important – is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Togo. By merging and analyzing existing administrative datasets in Togo, this series highlights specific resources and contextual factors associated with good school performances in Togo. More importantly, it aims to inform policy dialogue and decision-making in Togo and other interested countries. 

DMS – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Togo

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Togo

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Report

The Togolese government, through the education sector plan (ESP) 2014-2025, aims to achieve universal quality primary education. With this goal, they recognize the challenges in education access, participation and retention. School performances is among the areas by which they are understanding and addressing these challenges. 

What resources and contextual factors are associated with good school performances in Togo? By merging and analyzing existing administrative datasets in Togo, this report helps to identify positive deviant schools – those that outperform other schools despite sharing similar contexts and resources. 

Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Donner la chance de promotion et de réussite à toutes les filles

Data Must Speak: Donner la chance de promotion et de réussite à toutes les filles

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique, dont le sujet traite de l’education des filles: leurs apprentissages et leurs progressions dans le systeme educatif Togolais, fait partie d'une série de notes thematiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Data Must Speak: Investir dans la profession enseignante

Data Must Speak: Investir dans la profession enseignante

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique explique les raisons pour lesquelles il est important d'investir dans la profession enseignante. Cette note fait partie d'une série de notes thématiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Data Must Speak: Déterminer les meilleures ressources pour le système éducatif togolais

Data Must Speak: Déterminer les meilleures ressources pour le système éducatif togolais

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique, axée sur les ressources susceptibles de contribuer à l'amélioration du système éducatif togolais, fait partie d'une série de notes thématiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

 

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de  performance des écoles togolaises

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles togolaises

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Report

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Togo ? En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes au Togo, ce rapport aide à identifier les écoles modèles positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles, bien qu'elles opèrent dans des contextes et avec des ressources similaires.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Time to Teach: Teacher attendance and time on task in West and Central Africa

Time to Teach: Teacher attendance and time on task in West and Central Africa

AUTHOR(S)
Ximena Játiva; Despina Karamperidou; Michelle Mills; Stefania Vindrola; Hanna Wedajo; Andrea Dsouza; Jessica Bergmann

Published: 2022 Innocenti Research Report
Teachers are the most important drivers of students’ academic achievement and they are at the heart of learning recovery efforts. Finding out the bottlenecks and necessary conditions for ensuring teachers’ presence at school and in the classroom is essential. Time to Teach is a mixed methods research initiative that aims to find out the contextual, working conditions and policy factors impeding primary school teacher attendance in 11 West and Central African countries: Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Guinea, Guinea Bissau, Liberia, Mauritania, Niger, Nigeria, The Gambia, and Togo. 

The study considers teacher attendance as multi-dimensional, in four distinct forms. Teachers were asked to about their attendance in relation to: (1) being school; (2) being punctual (arriving and leaving on time); (3) being the classroom; and (4) spending sufficient time on task. Evidence is drawn from national, system-wide qualitative data collection and school observations, and a quantitative survey of 1,673 teachers working in 234 purposively selected primary schools. While primary data were collected prior to the COVID-19 school closures (in the 2018/2019 school year), the study provides important insights on how the pandemic has exacerbated chronic challenges of education systems that impact teacher attendance and is therefore informative for policy, both in the current COVID-19 era and beyond.


Cite this publication | No. of pages: 68 | Thematic area: Education, WCARO | Tags: central africa, education, teachers, west africa
Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires au Togo

Time to Teach: La fréquentation des enseignants et le temps d’enseignement dans les écoles primaires au Togo

AUTHOR(S)
Silvia Peirolo; Ximena Játiva

Published: 2021 Innocenti Research Report

L'absentéisme des enseignants est un défi particulier affectant la qualité de l'éducation au Togo. Des études précédentes suggèrent qu'une fois dans la salle de classe, les enseignants n'enseignaient que 79 pour cent du temps, ce qui signifie que près d'un cinquième du temps était consacré à d'autres activités. Cette réduction du temps d'enseignement était exacerbée par l'absentéisme des enseignants. Bien que le défi de l’absentéisme soit reconnu par les acteurs politiques nationaux, les études sur les facteurs, les politiques et les pratiques qui influencent l’assiduité des enseignants et enseignantes au Togo restent rares. La pandémie de COVID-19 ne fera qu’aggraver les défis existants au sein du système éducatif togolais. L’étude Time to Teach (TTT) vise à combler ce manque de connaissances et à renforcer la base de données factuelles sur les différents types d’assiduité des enseignants du primaire, et les facteurs qui y contribuent.

 

Cite this publication | No. of pages: 47 | Thematic area: Education | Tags: primary schools, teachers
1 - 12 of 15
first previus 1 2 go to next page go to last page