Data Must Speak: Determining the Best Resources for the Togolese Education System

Data Must Speak: Determining the Best Resources for the Togolese Education System

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Policy Brief

The Togolese government, through the education sector plan (ESP) 2014-2025, aims to achieve universal quality primary education. With this goal, they recognize the challenges in education access, participation and retention. School performances is among the areas by which they are understanding and addressing these challenges. 

This policy brief – focused on the resources that could help in improving the Togolese education system – is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Togo. By merging and analyzing existing administrative datasets in Togo, this series highlights specific resources and contextual factors associated with good school performances in Togo. More importantly, it aims to inform policy dialogue and decision-making in Togo and other interested countries. 

DMS – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Giving All Girls a Chance for Promotion and Success

Data Must Speak: Giving All Girls a Chance for Promotion and Success

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: Policy Brief

The Togolese government, through the education sector plan (ESP) 2014-2025, aims to achieve universal quality primary education. With this goal, they recognize the challenges in education access, participation and retention. School performances is among the areas by which they are understanding and addressing these challenges. 

This policy brief – about ensuring that girls have the opportunity for learning and promotion – is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Togo. By merging and analyzing existing administrative datasets in Togo, this series highlights specific resources and contextual factors associated with good school performances in Togo. More importantly, it aims to inform policy dialogue and decision-making in Togo and other interested countries. 

DMS – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Investing in the Teaching Profession

Data Must Speak: Investing in the Teaching Profession

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: Policy Brief

The Togolese government, through the education sector plan (ESP) 2014-2025, aims to achieve universal quality primary education. With this goal, they recognize the challenges in education access, participation and retention. School performances is among the areas by which they are understanding and addressing these challenges. 

This policy brief – explaining the reasons why investing in the teaching profession is important – is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Togo. By merging and analyzing existing administrative datasets in Togo, this series highlights specific resources and contextual factors associated with good school performances in Togo. More importantly, it aims to inform policy dialogue and decision-making in Togo and other interested countries. 

DMS – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Togo

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Togo

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Report

The Togolese government, through the education sector plan (ESP) 2014-2025, aims to achieve universal quality primary education. With this goal, they recognize the challenges in education access, participation and retention. School performances is among the areas by which they are understanding and addressing these challenges. 

What resources and contextual factors are associated with good school performances in Togo? By merging and analyzing existing administrative datasets in Togo, this report helps to identify positive deviant schools – those that outperform other schools despite sharing similar contexts and resources. 

Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Les performances scolaires des filles dans l’enseignement fondamental

Data Must Speak: Les performances scolaires des filles dans l’enseignement fondamental

AUTHOR(S)
Alexis Le Nestour; Arsène Kafando; Renaud Comba

Published: 2023 Policy Brief

Malgré les progrès réalisés dans la mise en œuvre d’une éducation de qualité au Mali, il reste certains défis. Cette note thématique - sur les performances scolaires des filles dans l’enseignement fondamental - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Mali. En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Mali, cette série met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires dans le pays. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Mali et dans d'autres pays intéressés.  DMS - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'éducation et les principaux partenaires. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de la déviance positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions de base pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale plus large des parties prenantes de l'éducation. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République démocratique populaire lao, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie. 

 

Data Must Speak: Performances scolaires et enseignement dans le cycle fondamental

Data Must Speak: Performances scolaires et enseignement dans le cycle fondamental

AUTHOR(S)
Alexis Le Nestour; Arsène Kafando; Renaud Comba

Published: 2023 Policy Brief
Malgré les progrès réalisés dans la mise en œuvre d’une éducation de qualité au Mali, il reste certains défis. Cette note thématique – sur les performances scolaires et l’enseignement dans le cycle fondamental - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Mali. En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Mali, cette série met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires dans le pays. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Mali et dans d'autres pays intéressés.  DMS - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'éducation et les principaux partenaires. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de la déviance positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions de base pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale plus large des parties prenantes de l'éducation. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République démocratique populaire lao, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles ivoiriennes

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles ivoiriennes

Published: 2023 Innocenti Research Report
Pour faire face aux défis auxquels son système éducatif est confronté, la Côte d’Ivoire a décidé, au-delà d’une analyse sectorielle classique, d’approfondir l’analyse des données existantes afin de trouver des solutions innovantes. Pour y parvenir, la Côte d’Ivoire a sollicité l’appui de l’UNICEF, dans le cadre de la recherche Data Must Speak (DMS), afin d’identifier des pratiques et des comportements modèles positifs. Quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires en Côte d’Ivoire ? En fusionnant et en analysant les bases de données administratives existantes en Côte d’Ivoire, ce rapport permet d'identifier les écoles modèles positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles bien qu'elles partagent des contextes et des ressources similaires.  La recherche DMS sur les modèles positive est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale travaillant dans le secteur de l'éducation. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République démocratique populaire lao, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie. 
Data Must Speak: Les effets liés à la présence de directrices d’école et d’enseignantes sur l’éducation des garçons et des filles

Data Must Speak: Les effets liés à la présence de directrices d’école et d’enseignantes sur l’éducation des garçons et des filles

Published: 2023 Policy Brief
Pour faire face aux défis auxquels son système éducatif est confronté, la Côte d’Ivoire a décidé, au-delà d’une analyse sectorielle classique, d’approfondir l’analyse des données existantes afin de trouver des solutions innovantes. Pour y parvenir, la Côte d’Ivoire a sollicité l’appui de l’UNICEF, dans le cadre de la recherche Data Must Speak (DMS), afin d’identifier des pratiques et des comportements modèles positifs. Cette note thématique - sur les effets liés à la présence de directrices d’école et d’enseignantes sur l’éducation des garçons et des filles - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) en Côte d’Ivoire. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives existantes en Côte d’Ivoire, ce rapport permet d'identifier les écoles modèles positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles bien qu'elles partagent des contextes et des ressources similaires. La recherche DMS sur les modèles positive est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale travaillant dans le secteur de l'éducation. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République démocratique populaire lao, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie. 
Data Must Speak: L’importance des intrants scolaires pour améliorer les apprentissages

Data Must Speak: L’importance des intrants scolaires pour améliorer les apprentissages

Published: 2023 Policy Brief
Pour faire face aux défis auxquels son système éducatif est confronté, la Côte d’Ivoire a décidé, au-delà d’une analyse sectorielle classique, d’approfondir l’analyse des données existantes afin de trouver des solutions innovantes. Pour y parvenir, la Côte d’Ivoire a sollicité l’appui de l’UNICEF, dans le cadre de la recherche Data Must Speak (DMS), afin d’identifier des pratiques et des comportements modèles positifs. Cette note thématique - sur l’importance des intrants scolaires pour améliorer les apprentissages - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) en Côte d’Ivoire. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives existantes en Côte d’Ivoire, ce rapport permet d'identifier les écoles modèles positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles bien qu'elles partagent des contextes et des ressources similaires. La recherche DMS sur les modèles positive est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale travaillant dans le secteur de l'éducation. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République démocratique populaire lao, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Tendances des taux de réussite au CEPE

Data Must Speak: Tendances des taux de réussite au CEPE

Published: 2023 Policy Brief
Pour faire face aux défis auxquels son système éducatif est confronté, la Côte d’Ivoire a décidé, au-delà d’une analyse sectorielle classique, d’approfondir l’analyse des données existantes afin de trouver des solutions innovantes. Pour y parvenir, la Côte d’Ivoire a sollicité l’appui de l’UNICEF, dans le cadre de la recherche Data Must Speak (DMS), afin d’identifier des pratiques et des comportements modèles positifs. Cette note thématique - sur les tendances des taux de réussite au CEPE - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) en Côte d’Ivoire. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives existantes en Côte d’Ivoire, ce rapport permet d'identifier les écoles modèles positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles bien qu'elles partagent des contextes et des ressources similaires. La recherche DMS sur les modèles positive est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale travaillant dans le secteur de l'éducation. La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République démocratique populaire lao, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Ghana

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Ghana

Published: 2023 Innocenti Research Report

The Ministry of Education of Ghana (MoE) has developed the Education Sector Plan 2018–2030 (ESP) that establishes the vision for achieving equitable access to quality education and effectively managing education service delivery. Beyond traditional sector analysis, the MoE of Ghana is invested in deepening its use of existing data to enhance education quality. 

What resources and contextual factors are associated with school performance in Ghana? By merging and analyzing existing administrative datasets in Ghana, this report helps to identify positive deviant schools – those that outperform other schools despite sharing similar contexts and resources.   

Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders.   

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia. 

Data Must Speak: Exam Performance Over Time

Data Must Speak: Exam Performance Over Time

Published: 2023 Policy Brief

The Ministry of Education of Ghana (MoE) has developed the Education Sector Plan 2018–2030 (ESP) that establishes the vision for achieving equitable access to quality education and effectively managing education service delivery. Beyond traditional sector analysis, the MoE of Ghana is invested in deepening its use of existing data to enhance education quality. 

This policy brief – about teacher and head teacher characteristics and exam performance– is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Ghana. By merging and analyzing existing administrative datasets in Madagascar, this series highlights specific resources and contextual factors associated with good school performances in Ghana. More importantly, it aims to inform policy dialogue and decision-making in Ghana and other interested countries.   

DMS – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders.   

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia.  

25 - 36 of 52