Data Must Speak: Teacher and Head Teacher Characteristics and Exam Performance

Data Must Speak: Teacher and Head Teacher Characteristics and Exam Performance

Published: 2023 Policy Brief

The Ministry of Education of Ghana (MoE) has developed the Education Sector Plan 2018–2030 (ESP) that establishes the vision for achieving equitable access to quality education and effectively managing education service delivery. Beyond traditional sector analysis, the MoE of Ghana is invested in deepening its use of existing data to enhance education quality. 

This policy brief – about students’ exam performance over time– is part of a series that presents key research findings of the quantitative stage of the Data Must Speak (DMS) Positive Deviance research in Ghana. By merging and analyzing existing administrative datasets in Madagascar, this series highlights specific resources and contextual factors associated with good school performances in Ghana. More importantly, it aims to inform policy dialogue and decision-making in Ghana and other interested countries.   

DMS – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders.   

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia.  

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Zambia

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Zambia

Published: 2023 Innocenti Research Report
Recognizing that children’s learning outcomes generally remain low, in its recent 2017–2021 Education and Skills Sector Plan (ESSP) the Government of Zambia prioritized improving learning outcomes through strategies that addressed gaps in education system quality, access, equity and efficiency.

What resources and contextual factors are associated with school performance in Zambia? By merging and analyzing existing administrative datasets in Zambia, this report helps to identify positive deviant schools – those that outperform other schools despite sharing similar contexts and resources. 

Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia.
Data Must Speak: L’importance de l’infrastructure dans les écoles primaires publiques

Data Must Speak: L’importance de l’infrastructure dans les écoles primaires publiques

AUTHOR(S)
Alexis Le Nestour; Andrea Lépine; Renaud Comba; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Briefs
 L’amélioration de l’accès de tous les enfants en âge d’être scolarisés à une éducation de qualité est l’une des priorités du Gouvernement de Madagascar. Le Plan sectoriel de l’éducation 2018-2022 définit des objectifs ambitieux dans ce sens, mais d’importants défis restent à relever pour améliorer l’apprentissage et la rétention scolaires. 

Cette note de politique générale - sur les ressources et infrastructures spécifiques qui pourraient améliorer le système éducatif malgache - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche sur la déviance positive menée au Madagascar dans le cadre du projet Data Must Speak (DMS). En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Madagascar, cette série met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires au Madagascar. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Madagascar et dans d'autres pays intéressés.  

DMS - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'éducation et les principaux partenaires. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de la déviance positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions de base pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale plus large des parties prenantes de l'éducation.  

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie. 
Data Must Speak: Le profil des directeurs et des enseignants  dans les écoles primaires publiques

Data Must Speak: Le profil des directeurs et des enseignants dans les écoles primaires publiques

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

L’amélioration de l’accès de tous les enfants en âge d’être scolarisés à une éducation de qualité est l’une des priorités du Gouvernement de Madagascar. Le Plan sectoriel de l’éducation 2018-2022 définit des objectifs ambitieux dans ce sens, mais d’importants défis restent à relever pour améliorer l’apprentissage et la rétention scolaires. 

Cette note de politique générale - sur le profil des directeurs et des enseignants dans les écoles publiques - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche sur la déviance positive de Data Must Speak (DMS) au Madagascar. En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Madagascar, cette série met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires au Madagascar. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Madagascar et dans d'autres pays intéressés.  

DMS - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'éducation et les principaux partenaires. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de la déviance positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions de base pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale plus large des parties prenantes de l'éducation.  

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie.  

Data Must Speak: Les performances scolaires des filles à l’école primaire

Data Must Speak: Les performances scolaires des filles à l’école primaire

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

L’amélioration de l’accès de tous les enfants en âge d’être scolarisés à une éducation de qualité est l’une des priorités du Gouvernement de Madagascar. Le Plan sectoriel de l’éducation 2018-2022 définit des objectifs ambitieux dans ce sens, mais d’importants défis restent à relever pour améliorer l’apprentissage et la rétention scolaires. 

Cette note de politique générale - sur les performances scolaires des filles à l'école primaire - fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la phase quantitative de la recherche sur la déviance positive menée par Data Must Speak (DMS) au Madagascar. En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Madagascar, cette série met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires au Madagascar. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Madagascar et dans d'autres pays intéressés.  

DMS - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'éducation et les principaux partenaires. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de la déviance positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions de base pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale plus large des parties prenantes de l'éducation.  

Cite this publication | No. of pages: 4 | Thematic area: Education | Tags: data analysis, education
Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles malgaches

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles malgaches

Published: 2023 Innocenti Research Report
L’amélioration de l’accès de tous les enfants en âge d’être scolarisés à une éducation de qualité est l’une des priorités du Gouvernement de Madagascar. Le Plan sectoriel de l’éducation 2018-2022 définit des objectifs ambitieux dans ce sens, mais d’importants défis restent à relever pour améliorer l’apprentissage et la rétention scolaires.   

Quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Madagascar ? En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Madagascar, ce rapport permet d'identifier les écoles déviantes positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles bien qu'elles partagent des contextes et des ressources similaires.    

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur la déviance positive est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de la déviance positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions de base pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale plus large des parties prenantes de l'éducation.     

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie.  
Data Must Speak: Donner la chance de promotion et de réussite à toutes les filles

Data Must Speak: Donner la chance de promotion et de réussite à toutes les filles

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique, dont le sujet traite de l’education des filles: leurs apprentissages et leurs progressions dans le systeme educatif Togolais, fait partie d'une série de notes thematiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Data Must Speak: Investir dans la profession enseignante

Data Must Speak: Investir dans la profession enseignante

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique explique les raisons pour lesquelles il est important d'investir dans la profession enseignante. Cette note fait partie d'une série de notes thématiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Data Must Speak: Déterminer les meilleures ressources pour le système éducatif togolais

Data Must Speak: Déterminer les meilleures ressources pour le système éducatif togolais

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique, axée sur les ressources susceptibles de contribuer à l'amélioration du système éducatif togolais, fait partie d'une série de notes thématiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

 

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de  performance des écoles togolaises

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles togolaises

AUTHOR(S)
Jessica Bergmann; Renaud Comba; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati

Published: 2023 Innocenti Research Report

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Togo ? En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes au Togo, ce rapport aide à identifier les écoles modèles positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles, bien qu'elles opèrent dans des contextes et avec des ressources similaires.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Analyse méthodologique pour la recherche Data Must Speak: Enseignements tirés de l’approche modèle positive, des sciences comportementales, de la recherche sur la mise en oeuvre et de la science de la mise à l’échelle

Analyse méthodologique pour la recherche Data Must Speak: Enseignements tirés de l’approche modèle positive, des sciences comportementales, de la recherche sur la mise en oeuvre et de la science de la mise à l’échelle

AUTHOR(S)
Lorena Levano Gavidia; Cirenia Chavez; Alvaro Fortin; Luca Maria Pesando; Renaud Comba

Published: 2022 Innocenti Research Report

La pandémie a aggravé une crise de l'apprentissage et mis en péril les objectifs mondiaux. Et pourtant, même dans les contextes éducatifs les plus difficiles, certaines écoles obtiennent de meilleurs résultats que d'autres, situées dans des contextes similaires et avec un niveau de ressources équivalent. Pourquoi ces écoles exceptionnelles, connues sous le nom d'écoles "modèles positives", obtiennent-elles de meilleurs résultats en matière d'apprentissage, de rétention, d'équité et d'égalité des sexes ?

Data Must Speak (DMS) - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves tangibles pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. Le volet recherche de DMS est cocréé avec les ministères de l'éducation. Il s'appuie sur des méthodes mixtes pour générer des connaissances, parallèlement à des enseignements pratiques sur ce qui fonctionne, pourquoi et comment mettre à l'échelle des solutions de terrain pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale dans le domaine de l'éducation.

La recherche utilise des approches innovantes et complémentaires telles que l’approche modèle positive, des sciences comportementales, de la recherche sur la mise en œuvre et de la science de la mise à l'échelle pour identifier et mettre à l'échelle les comportements et les pratiques des écoles "modèles positives". Cette revue méthodologique présente les définitions, concepts et méthodologies clés de ces approches afin de guider et d'informer le développement et la mise en œuvre de la recherche DMS au niveau national. En s'appuyant sur des exemples existants tirés de la recherche sur l'éducation et d'autres domaines, cet revue propose également les meilleures pratiques et les leçons tirées de ces approches qui peuvent être utilisées comme référence commune et langage standard pour leurs applications futures.

La recherche DMS est actuellement mise en oeuvre dans 14 pays: Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Laos, Madagascar, Mali, Népal, Niger, Tanzanie, Togo et Zambie. Elle est cofinancé par KIX (CRDI/GPE), la Fondation Jacobs, la Fondation Hewlett, NORAD, Schools2030, et les resources internes de l'UNICEF.

A Methodological Review for the Data Must Speak Positive Deviance Research: Insights from Positive Deviance, Behavioural Sciences, Implementation Research and Scaling Science

A Methodological Review for the Data Must Speak Positive Deviance Research: Insights from Positive Deviance, Behavioural Sciences, Implementation Research and Scaling Science

AUTHOR(S)
Lorena Levano Gavidia; Cirenia Chavez; Alvaro Fortin; Luca Maria Pesando; Renaud Comba

Published: 2022 Innocenti Research Report

The pandemic has aggravated a learning crisis and put global goals in jeopardy. And yet, even in the most challenging educational contexts, some schools outperform others located in similar contexts and with an equivalent level of resources. Why do these exceptional schools, known as ‘positive deviant’ schools, achieve improved outcomes in learning, retention, equity and gender equality?

Data Must Speak (DMS) – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. DMS’s research component is co-created with ministries of education. It relies on mixed methods to generate knowledge, alongside practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how to’ scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders.

The research utilizes innovative and complementary approaches of positive deviance, behavioural sciences, implementation research and scaling science to identify and scale up behaviours and practices of ‘positive deviant’ schools. This methodological review presents key definitions, concepts and methodologies of those approaches to guide and inform the development and implementation of the DMS research at country level. By drawing on existing examples from research on education and other fields, this review also offers best practices and lessons learned from those approaches that can be used as a common reference and standard language for future application.

The DMS research is currently active in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, Lao PDR, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, Tanzania, Togo, and Zambia. It is co-financed by the Jacobs Foundation, Hewlett Foundation, KIX (IDRC/GPE), NORAD, Schools2030, and internal UNICEF resources.

 

37 - 48 of 52