Data Must Speak: Investir dans la profession enseignante

Data Must Speak: Investir dans la profession enseignante

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique explique les raisons pour lesquelles il est important d'investir dans la profession enseignante. Cette note fait partie d'une série de notes thématiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Data Must Speak: Donner la chance de promotion et de réussite à toutes les fille

Data Must Speak: Donner la chance de promotion et de réussite à toutes les fille

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique, dont le sujet traite de l’education des filles: leurs apprentissages et leurs progressions dans le systeme educatif Togolais, fait partie d'une série de notes thematiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Data Must Speak: Déterminer les meilleures ressources pour le système éducatif togolais

Data Must Speak: Déterminer les meilleures ressources pour le système éducatif togolais

Published: 2023 Innocenti Research Briefs

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Cette note thématique, axée sur les ressources susceptibles de contribuer à l'amélioration du système éducatif togolais, fait partie d'une série de notes thématiques qui présente les résultats principaux de l’analyse quantitative de la recherche Data Must Speak (DMS) au Togo. En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes dans le pays, cette série met en évidence les ressources et les facteurs contextuels spécifiques associés aux bonnes performances scolaires au Togo. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Togo et dans d'autres pays intéressés.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

 

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles togolaises

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles togolaises

Published: 2023 Innocenti Research Report

Le gouvernement togolais, à travers le plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2014-2025, vise à atteindre une éducation primaire universelle de qualité. A travers cet objectif, le gouvernement reconnaît les défis actuels en liaison avec l'accès et la participation à l’éducation primaire, ainsi que dans la rétention de tous les écoliers Togolais. Mieux comprendre les performances des écoles fait partie des actions nécessaires pour relever ces défis.

Quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Togo ? En fusionnant et en analysant les bases de données administratives déjà existantes au Togo, ce rapport aide à identifier les écoles modèles positives - celles qui obtiennent de meilleurs résultats que les autres écoles, bien qu'elles opèrent dans des contextes et avec des ressources similaires.

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler le manque d’évidence afin d’atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. Elle s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (telles que l'approche modèle positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour produire des connaissances et des enseignements pratiques sur "ce qui fonctionne", "pourquoi", et "comment" mettre à l'échelle ces solutions locales.

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire de lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

MIND THE GAP: Child and Adolescent Mental Health and Psychosocial Support Interventions – An evidence and gap map of low and middle-income countries

MIND THE GAP: Child and Adolescent Mental Health and Psychosocial Support Interventions – An evidence and gap map of low and middle-income countries

Published: 2022 Innocenti Research Report

Mental disorders affect about 1 in 7 children and adolescents worldwide, with 50% arising before the age of 14. Despite the high burden and early onset, most conditions remain unrecognized and untreated. We mapped evidence on the effectiveness of child and adolescent (ages 0-19) mental health and psychosocial support interventions in low- and middle-income countries within the last 12 years and identified 697 records from 78 countries.

The field is reactive rather than proactive, with most interventions focusing on treatment rather than promotion or prevention. Most mental health research is conducted in educational settings and focuses on early and late adolescence. Research on early childhood interventions as well as evidence to address the mental health and psychosocial needs of children in humanitarian settings are scarce.

Mental health intervention research lacks diversity: less than one third of studies and reviews focused on specific population groups. Despite the known potential for digital interventions to overcome a range of barriers, the field is understudied with very limited evidence across all outcomes. In 60 countries, no research was identified. There were also important geographical disparities and research gaps in West and Central Africa.

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Nepal

Data Must Speak: Unpacking Factors Influencing School Performance in Nepal

Published: 2022 Innocenti Research Report

Joint efforts by the Government of Nepal, development partners and key stakeholders to achieve SDG 4 by 2030 have improved education access, participation and retention. However, learning outcomes in Nepal remain stagnant.

What resources and contextual factors are associated with good school performance in Nepal? By merging and analyzing existing administrative datasets in Nepal, this report helps to identify positive deviant schools – those that outperform other schools despite sharing similar contexts and resources.

Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance Research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders.

DMS research is currently being implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia.

Best of UNICEF Research 2022

Best of UNICEF Research 2022

AUTHOR(S)
UNICEF Innocenti

Published: 2022 Miscellanea

Best of UNICEF Research showcases the most rigorous, innovative and impactful research produced by UNICEF offices worldwide. While evidence highlights emerging issues, it also informs decisions and provides policy and programme recommendations for governments and partners, to improve children's lives.

This year, Best of UNICEF Research celebrates its 10th edition. It features 12 research projects that the selection panel concurred deserved special recognition for delivering results for children in 2022. How? By informing decision-making, shaping policy, raising public awareness, driving social change, and giving children and young people a voice on the issues that affect them most through participatory research.

These endeavours showcase both the power of innovation in the face of emergency and crisis, and the virtues of agility, endurance and scalability. They also offer solutions and ways to learn from each other. Each piece of research offers a set of adaptable tools: validated methodologies; templates for emergency response plans; methods of monitoring and measuring progress; and examples of successful collaboration between stakeholders. 

 

Theory of Change: Methodological Briefs - Impact Evaluation No. 2

Theory of Change: Methodological Briefs - Impact Evaluation No. 2

AUTHOR(S)
Patricia Rogers

Published: 2014 Methodological Briefs
A theory of change explains how activities are understood to produce a series of results that contribute to achieving the final intended impacts. It can be developed for any level of intervention – an event, a project, a programme, a policy, a strategy or an organization. In an impact evaluation, a theory of change is useful for identifying the data that need to be collected and how they should be analysed. It can also provide a framework for reporting.
Overview: Data Collection and Analysis Methods in Impact Evaluation: Methodological Briefs - Impact Evaluation No. 10

Overview: Data Collection and Analysis Methods in Impact Evaluation: Methodological Briefs - Impact Evaluation No. 10

AUTHOR(S)
Greet Peersman

Published: 2014 Methodological Briefs
Impact evaluations need to go beyond assessing the size of the effects (i.e., the average impact) to identify for whom and in what ways a programme or policy has been successful. What constitutes ‘success’ and how the data will be analysed and synthesized to answer the specific key evaluation questions (KEQs) must be considered up front as data collection should be geared towards the mix of evidence needed to make appropriate judgements about the programme or policy. This brief provides an overview of the issues involved in choosing and using data collection and analysis methods for impact evaluations.
1 - 9 of 9
first previus 1 next last