Data Must Speak: Unpacking factors influencing school performance in Mainland Tanzania

Data Must Speak: Unpacking factors influencing school performance in Mainland Tanzania

Published: 2024 Innocenti Research Report
To improve the quality and relevance of basic education in Mainland Tanzania, the Ministry of Education, Science and Technology (MoEST) is interested in enhancing data usage and access in the country in order to develop, implement, and monitor evidence-based policies, plans and strategies for primary education. 

By merging and analyzing existing administrative datasets in Mainland Tanzania, this report helps to identify important associations between school inputs and school performances in Mainland Tanzania. Those results will be informing public policies and investments in the education sector. 

Data Must Speak – a global initiative implemented since 2014 – aims to address the evidence gaps to mitigate the learning crisis using existing data. The DMS Positive Deviance research is co-created and co-implemented with Ministries of Education and key partners. DMS research relies on mixed methods and innovative approaches (i.e., positive deviance approach, behavioural sciences, implementation research and scaling science) to generate knowledge and practical lessons about ‘what works’, ‘why’ and ‘how’ to scale grassroots solutions for national policymakers and the broader international community of education stakeholders. 

DMS research is currently implemented in 14 countries: Brazil, Burkina Faso, Chad, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, the Lao People’s Democratic Republic, Madagascar, Mali, Nepal, Niger, the United Republic of Tanzania, Togo and Zambia.
Mitigating the socioeconomic impacts of COVID-19 with a cash transfer in peri-urban Kinshasa, Democratic Republic of the Congo

Mitigating the socioeconomic impacts of COVID-19 with a cash transfer in peri-urban Kinshasa, Democratic Republic of the Congo

AUTHOR(S)
Vera Bersudskaya; Frank Otchere; Nyasha Tirivayi; Mathilde Van Drooghenbroeck

Published: 2024 Innocenti Research Briefs
In an effort to mitigate the negative socioeconomic consequences of the COVID-19 containment measures in the Democratic Republic of the Congo (DRC), UNICEF and the World Food Programme initiated a cash transfer programme in the peri-urban commune of Nsélé, near Kinshasa, the capital of DRC. The intervention reached about 23,000 households in the initial humanitarian phase which lasted for 3 months, and then scaled down to reach about 16,000 of the most vulnerable households for an additional 6 months of a social protection phase. A complimentary intervention to the cash transfer trained local associations and communities in women’s leadership, women’s rights, gender-based violence and positive masculinity, and financial management of income-generating activities. 

This brief presents the design of an impact evaluation of the intervention, the findings from the evaluation, and recommendations for policy and further research. The quantitative analysis found limited impacts of the intervention on household food security, resilience based coping, and dietary diversity which were the primary outcomes of interest. Qualitative interviews however showed more positive experiences and appreciation for the intervention. The study attributes the limited impacts of the intervention to challenges with implementation which needs to be addressed before scaling up. Important lessons about targeting will help the Government with designing the national comprehensive register for social protection.
Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles au Tchad

Data Must Speak: Comprendre les facteurs de performance des écoles au Tchad

Published: 2024 Innocenti Research Report

Le système éducatif tchadien fait face à de nombreux défis. Il est donc important de comprendre quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Tchad.

 En fusionnant et en analysant les bases de données administratives existantes au Tchad, ce rapport permet d'identifier des associations importantes entre intrants scolaires et performance des écoles primaires au Tchad. Ces résultats pourront informer les politiques publiques existantes ainsi que les investissements dans le secteur de l’éducation.

 Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale.

 La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Data Must Speak: Assurer la formation, l’affectation efficace et la féminisation du corps enseignant pour améliorer les taux de promotion

Data Must Speak: Assurer la formation, l’affectation efficace et la féminisation du corps enseignant pour améliorer les taux de promotion

Published: 2024 Innocenti Research Briefs

Le système éducatif tchadien fait face à de nombreux défis. Il est donc important de comprendre quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Tchad.

 Cette note thématique sur assurer la formation, l’affectation efficace et la féminisation du corps enseignant pour améliorer les taux de promotion fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la première étape quantitative de la recherche Data Must Speak sur les approches modèles positives au Tchad. En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Tchad, cette série de notes thématiques met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires au Tchad. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Tchad et dans d'autres pays intéressés.  

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale.

 La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

Data Must Speak: Donner à toutes les filles la chance de réussir et réduire les inégalités de genre dans les écoles primaires

Data Must Speak: Donner à toutes les filles la chance de réussir et réduire les inégalités de genre dans les écoles primaires

Published: 2024 Innocenti Research Briefs
Le système éducatif tchadien fait face à de nombreux défis. Il est donc important de comprendre quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Tchad.
 
Cette note thématique sur le thème du genre fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la première étape quantitative de la recherche Data Must Speak sur les approches modèles positives au Tchad. En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Tchad, cette série de notes thématiques met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires au Tchad. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Tchad et dans d'autres pays intéressés.  
 
Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale.
 
La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.
Data Must Speak: L’importance des intrants scolaires pour améliorer les taux de promotion

Data Must Speak: L’importance des intrants scolaires pour améliorer les taux de promotion

Published: 2024 Innocenti Research Briefs
Le système éducatif tchadien fait face à de nombreux défis. Il est donc important de comprendre quelles ressources et quels facteurs contextuels sont associés à de bonnes performances scolaires au Tchad.
 
Cette note thématique sur l’importance des intrants scolaires pour améliorer les taux de promotion fait partie d'une série qui présente les principaux résultats de la première étape quantitative de la recherche Data Must Speak sur les approches modèles positives au Tchad. En fusionnant et en analysant les ensembles de données administratives existants au Tchad, cette série de notes thématiques met en évidence les ressources spécifiques et les facteurs contextuels associés aux bonnes performances scolaires au Tchad. Plus important encore, elle vise à informer le dialogue politique et la prise de décision au Tchad et dans d'autres pays intéressés.  
 
Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche de sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale.
 
La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.
Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement: recherche sur les écoles modèles positives au Togo

AUTHOR(S)
Michèle Boujikian; Ieva Raudonytė; Alexis Le Nestour; Komlan Nouwokpo Samati; Sara Ameziane Hassani; Renaud Comba

Published: 2024 Innocenti Research Report

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles déviantes positives au Togo ? Ce rapport présente des informations importantes issues de données quantitatives et qualitatives sur les comportements et les pratiques d'une variété d'acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Togo. 

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positives, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions locales pour les décideurs politiques nationaux et les parties prenantes de l'éducation.    

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Tchad, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Togo et Zambie. 

Cite this publication | Thematic area: Education | Tags: schools
Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali

Data Must Speak: Des écoles qui inspirent le changement : recherche sur les écoles modèles positives au Mali

AUTHOR(S)
Michèle Boujikian; Sara Ameziane Hassani; Alexis Le Nestour; Renaud Comba

Published: 2023 Innocenti Research Report

Que pouvons-nous apprendre des comportements et des pratiques des écoles modèles positives au Mali ? Ce rapport présente des résultats importants issus de données qualitatives sur les comportements et les pratiques des acteurs de l'éducation dans les écoles modèles positives au Mali visant à améliorer les apprentissages des élèves.  

Data Must Speak - une initiative mondiale mise en œuvre depuis 2014 - vise à combler les lacunes en matière de preuves pour atténuer la crise de l'apprentissage en utilisant les données existantes. La recherche DMS sur les approches modèles positives est cocréée et mise en œuvre conjointement avec les ministères de l'Éducation et des partenaires clés. La recherche DMS s'appuie sur des méthodes mixtes et des approches innovantes (c'est-à-dire l'approche sur les modèles positive, les sciences du comportement, la recherche sur la mise en œuvre et la science de la mise à l'échelle) pour générer des connaissances et des enseignements pratiques sur " ce qui fonctionne ", " pourquoi " et " comment " mettre à l'échelle des solutions concrètes pour les décideurs politiques nationaux et la communauté internationale.  

La recherche DMS est actuellement mise en œuvre dans 14 pays : Brésil, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, République démocratique populaire lao, Madagascar, Mali, Népal, Niger, République-Unie de Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie. 

Growing up in an ‘inner area’: The views of children and young people living in inner Cilento

Growing up in an ‘inner area’: The views of children and young people living in inner Cilento

AUTHOR(S)
Alessandro Carraro; Caterina Arciprete; Gwyther Rees

Published: 2023 Innocenti Research Report
The characteristics of the local area in which children live have a fundamental influence on their daily lives. Growing up in an area that is ‘on the margins’ threatens children’s rights, well-being and development. A lack of local services and resources is a form of poverty that all children and young people in the area experience, irrespective of their family circumstances, and this poverty shapes their lives in the present and in the future.

For this reason, UNICEF Innocenti has initiated a new programme of research – MAPS (Monitoring and Analysing child Poverty across Space). As a pilot for this programme, it selected one of the internal areas of Italy – that is isolated areas characterized by low population density, depopulation and an ageing demographic. 

The report “Growing up in an inner area: The lives of children and adolescents living in inner Cilento” presents the results of this study. The research involved children and adolescents from 6 to 21 years old through a range of qualitative and quantitative methods, as well as parents of children aged 0-5, adults in the community and key informants. 

The results of the research reveal a complex picture. While some characteristics of the area positively influence children’s lives, others risk depriving them of the opportunities that they need when growing up. The recommendations emphasize the need for a collective awareness of the urgent need to promote the development of the area starting with the revival of communities. It is essential that there is greater investment in services for children and young people in order to guarantee community well-being and build a more promising future.
Brief 1 - Parenting Programmes to Reduce Violence Against Children and Women: Why it is important

Brief 1 - Parenting Programmes to Reduce Violence Against Children and Women: Why it is important

AUTHOR(S)
Prevention Collaborative; UNICEF Innocenti – Global Office of Research and Foresight; Equimundo .

Published: 2023 Innocenti Research Briefs
While reducing children’s exposure to violence in the family requires working with individuals and families, communities, services, and systems to change attitudes, behaviours, and norms, this four-part evidence brief series intentionally highlights parenting programmes. In many communities, parenting programmes are already reaching parents and caregivers. Evidence suggests these programmes can be strengthened to reduce violence against both children and women and to promote gender equality, in addition to enhancing parenting and child outcomes. The first three briefs of this series offer insights into how violence against children (VAC) and violence against women (VAW) often co-occur in families and distills the evidence supporting the potential that parenting programmes designed to prevent violence and promote nurturing environments for children, can also help reduce other forms of violence in the family. 
Cite this publication | No. of pages: 16
Brief 2 - Parenting Programmes to Reduce Violence Against Children and Women: What gender-transformative programmes look like

Brief 2 - Parenting Programmes to Reduce Violence Against Children and Women: What gender-transformative programmes look like

AUTHOR(S)
UNICEF Innocenti – Global Office of Research and Foresight; Prevention Collaborative; Equimundo .

Published: 2023 Innocenti Research Briefs
While reducing children’s exposure to violence in the family requires working with individuals and families, communities, services, and systems to change attitudes, behaviours, and norms, this four-part evidence brief series intentionally highlights parenting programmes. In many communities, parenting programmes are already reaching parents and caregivers. Evidence suggests these programmes can be strengthened to reduce violence against both children and women and to promote gender equality, in addition to enhancing parenting and child outcomes. The first three briefs of this series offer insights into how violence against children (VAC) and violence against women (VAW) often co-occur in families and distills the evidence supporting the potential that parenting programmes designed to prevent violence and promote nurturing environments for children, can also help reduce other forms of violence in the family. 
Brief 3 - Parenting Programmes to Reduce Violence Against Children and Women: How to adapt programmes to address both types of violence

Brief 3 - Parenting Programmes to Reduce Violence Against Children and Women: How to adapt programmes to address both types of violence

AUTHOR(S)
UNICEF Innocenti – Global Office of Research and Foresight; Prevention Collaborative; Equimundo .

Published: 2023 Innocenti Research Briefs
While reducing children’s exposure to violence in the family requires working with individuals and families, communities, services, and systems to change attitudes, behaviours, and norms, this four-part evidence brief series intentionally highlights parenting programmes. In many communities, parenting programmes are already reaching parents and caregivers. Evidence suggests these programmes can be strengthened to reduce violence against both children and women and to promote gender equality, in addition to enhancing parenting and child outcomes. The first three briefs of this series offer insights into how violence against children (VAC) and violence against women (VAW) often co-occur in families and distills the evidence supporting the potential that parenting programmes designed to prevent violence and promote nurturing environments for children, can also help reduce other forms of violence in the family. 
13 - 24 of 1297